A- | A | A+
Imprimir

Illusion ou realité

2005 La possession de la bombe est-elle une illusion? Si on regarde les choses de près, on est bien tenté de répondre oui. Israël possède la bombe. Un technicien, Mor-dechaï Vanunu, paye très cher pour l´avoir dit. Personne n’en parle. On parle de la Corée du Nord, de l´Iran, mais personne ne parle d´Israël. Et pourtant, bien que le consensus «occidental» couvre cette situation, on peut se demander ce qui se passerait si un jour Israël l´employait. Ce serait un véritable suicide pour toute la population de ce pays, juifs et arabes compris. Tout le ou les processus de paix successifs deviendraient nuls et non avenus. La dévastation de la région serait totale.

L´Algérie construit la bombe dans la perspective d´un conflit avec le Maroc. Et pourtant aucun des deux peuples n´imagine faire la guerre à son voisin. L´Iran qui voulait, qui veut peut-être encore l´avoir, semble maintenant bien embarrassé par ce problème. L´avoir devient maintenant un vrai fardeau: on devient de ce fait un objectif pour les fusées d´une grande puissance. Même des pays d´une surface comme la France ou l´Angleterre continuent à perfectionner l´arme nucléaire, violant le Traité de Non-Prolifération, mais on se demande vraiment contre qui ils pourraient l´employer. Ils se trouvent d´ailleurs, du fait de leurs structures centralisées, en grand danger d´annihilation en cas d´échanges nucléaires. L´Europe, ou plus précisément l´Union européenne, est construite sur l´abolition de la peine de mort et l´éradication de la guerre entre ses membres. Où est l´ennemi ?

La Chine se construit et se modernise à une vitesse inouïe. Tout cela devrait-il être détruit par un  bombardement nucléaire préventif ? Avec des millions de morts de chaque côté? De quelque côté que l´on se tourne on voit bien que l´emploi de l´arme nucléaire par des Etats ne pourrait être que le fait de politiciens fanatiques, indifférents à la mort des hommes et à la disparition des cultures humaines. Le danger est grand car il est manifestement réel : Le rêve, irréalisable, de domination du monde existe encore dans certaines têtes, outre Atlantique. Or, il ne repose que sur la menace nucléaire, car, en cas d´emploi de cette arme, il y aurait une escalade mortelle pour toute l´humanité. La seule inconnue, contre laquelle le monde entier devrait se mobiliser, est le risque de son emploi par des terroristes. Devant cette réalité il n´y a qu´une seule solution: Respect du Traité de Non-Prolifération et évolution vers l´abolition de cette arme comme elle est promise dans l´article VI du traité et comme le proposent le mouvement des Maires pour la Paix et toutes les associations regroupées dans le mouvement Abolition 2000.

par Pr. Raymond Galinski, AMFPGN France, Revue: Médecine& Guerre Nucléaire, 1/2005

retornar